Stratégie

Actee saison 3, un succès dès le lancement fin 2023

Depuis 2019, le programme Actee de la FNCCR accompagne les collectivités dans la rénovation énergétique en aidant leur passage à l’acte. La troisième période a débuté fin 2023 avec un budget de 220 millions d’euros.

PAR CLAIRE BAUDIFFIER - JANVIER 2024
La municipalité de Caudan (Morbihan) a été accompagnée par Actee pour la rénovation de son école. ©Actee

Impressionnant démarrage… La première session d’appel à projets de la saison 3 d’Actee (renommée Actee+), fin 2023, a totalisé 110 dossiers de candidature avec des demandes de financement allant jusqu’à 82 millions d’euros. « Après instruction des dossiers, nous avons finalement retenu 86 candidatures pour 45 millions d’euros d’aides. C’est-à-dire déjà 20 % du budget global de la troisième saison du programme, qui durera jusqu’en 2026. Et la deuxième session, qui a eu lieu en fin d’année, arrive déjà au même niveau ! Si cela continue sur la même lancée, son montant total devra sans doute être abondé sans attendre la fin du programme », souligne Guillaume Perrin, directeur du programme Actee, porté par la FNCCR, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies.

Passage à l’acte

Pour rappel, Actee, lancé en 2019, vise à accompagner les collectivités dans la rénovation énergétique de leur patrimoine. L’objectif n’est pas de financer les travaux directement, mais de favoriser le passage à l’acte. Ainsi, les fonds mobilisés sont affectés à plusieurs missions :

– le financement de postes d’économes de flux, qui conseillent et planifient les actions à mettre en œuvre dans le cadre d’une rénovation énergétique, puis accompagnent dans le suivi financier des travaux ;

– le financement des audits et outils en mutualisation si possible avec d’autres collectivités ;

– la fourniture d’un ensemble d’outils (cartographies, guides, formations, documents contractuels types…) ;

– le financement de tout ou partie de l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) et/ou de la maîtrise d’œuvre (MO).

Travailler en commun

« Depuis le début, autour de 7 000 collectivités ont été accompagnées. Nous les incitons à travailler ensemble, à faire des demandes communes de financement. Il apparaît pertinent par exemple de mutualiser les postes d’économes de flux entre plusieurs communes. Nous insistons beaucoup sur le travail à la maille projet, mais ce n’est pas à nous de la définir. Le territoire est le plus à même de savoir que, pour tel ou tel accompagnement, il sera intéressant pour lui d’avoir une approche d’ensemble entre communes, ou entre syndicats d’énergies… », poursuit Guillaume Perrin.

En Bourgogne Franche-Comté, huit syndicats d’énergie se sont ainsi réunis pour porter leur candidature. Un à deux postes d’économes de flux ont ensuite été déployés dans chacun des syndicats, ainsi que plusieurs campagnes d’audits énergétiques. « La plupart des territoires déposent des dossiers pour plusieurs missions. S’ils demandent un accompagnement uniquement sur l’aide AMO, on vérifie qu’ils sont déjà avancés sur le reste. » Le taux de subvention est à 50 %, mais se renforce dans certains cas jusqu’à 80 %, sur la pérennisation des postes d’économes par exemple.

En chiffres

Actee 1 : 8,3 millions d’euros ont déclenché la rénovation de 1 617 bâtiments, pour un montant de 130 millions d’euros de travaux. 150 postes d’économes de flux.

Actee 2 : budget de 110 millions d’euros. Les résultats consolidés seront connus début 2024, mais on sait déjà que le programme a financé 410 postes d’économes de flux.

Actee+ : budget porté à 220 millions d’euros, a priori neuf sessions d’appel à projets en tout jusqu’à 2026. L’ambition est d’encourager l’engagement de travaux dans 30 000 communes.

1 euro versé par Actee génère 16 euros d’investissement des collectivités.

Pour aller plus loin : la troisième session d’Actee+ aura lieu en ce début d’année. Ouverture du dépôt des candidatures en janvier. Clôture 29 mars et jury en mai.  Plus d’infos : actee@fnccr.asso.fr

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services