L'info du mois

Tarifs biométhane : les jeux sont faits

C’est officiel. Les conditions et les tarifs d’achat du biométhane injecté dans le réseau ont été modifiés par un décret et un arrêté parus au Journal officiel du 24 novembre 2020. Ils entérinent une baisse allant de 1 % à 15 %. Petit tour d’horizon des principaux changements.

PAR AUDE FABRE - DéCEMBRE 2020
Lire l'article

Décryptage

Le chanvre pour produire des gaz verts

Qairos Énergies projette de créer une filière chanvre dans la Sarthe afin de produire de l’énergie verte. Pour les agriculteurs, c’est l’assurance d’un débouché pour cette production aux multiples intérêts agronomiques.

PAR AUDE FABRE - DéCEMBRE 2020
Lire l'article

Stratégie

Fougères développe le bois-énergie

Le Pays de Fougères, qui regroupe 2 EPCI et 44 communes, est signataire avec l’Ademe d’un contrat d’objectif territorial pour la promotion et le développement des énergies renouvelables thermiques et a participé au projet Optiwood, qui vise à améliorer l’efficacité des chaufferies bois.

PAR CLAIRE BAUDIFFIER - DéCEMBRE 2020
Lire l'article

Le tour de la question

Comment mettre en place un circuit local d’énergie renouvelable ?

Depuis 2017, certaines communes expérimentent l’autoconsommation collective en déployant des boucles locales d’énergie renouvelable. Ce type d’initiative nécessite cependant un accompagnement, d’autant que les projets sont difficiles à monter et à financer.

PAR ARNAUD WYART - DéCEMBRE 2020
Lire l'article

Retour d'expérience

Enrichir les sols grâce à la méthanisation

Le projet Arseme, au sud de l’Occitanie, fédère une centaines d’agriculteurs-producteurs de semences et des acteurs territoriaux. Le but : créer de la matière organique à forte valeur fertilisante et générer un revenu pour pérenniser l’activité locale.

PAR AUDE FABRE - DéCEMBRE 2020
Lire l'article

Entretien

Miscanthus et sorgho : Biomass for Future

Pour Herman Hofte, directeur de recherche à l’Inrae et coordinateur du programme, Biomass for the future (BFF) fédère les acteurs de la recherche « pour le développement des deux filières, miscanthus et sorgho, afin de produire de la biomasse lignocellulosique. BFF apporte ainsi sa contribution à l’objectif “zéro émission de CO2 en 2050”, en relevant les défis de la transition énergétique ».

PAR AUDE FABRE - DéCEMBRE 2020
Lire l'article