Décryptage

Energie Sprong industrialise la rénovation des logements

Cette démarche, déployée en France par Greenflex, vise à massifier la rénovation énergétique en garantissant zéro consommation d’énergie pendant trente ans via la préfabrication de façades isolantes et la production d’énergies renouvelables. Explications.

PAR CLAIRE BAUDIFFIER - SEPTEMBRE 2021
La première opération de rénovation en France a eu lieu à Hem (Nord), sur dix logements. ©Energie Sprong

Comme bon nombre d’idées innovantes dans le domaine, la démarche Energie Sprong – qui signifie « saut énergétique » – vient des Pays-Bas. Née dans ce pays il y a près de dix ans, elle vise à massifier les rénovations énergétiques de bâtiments, en créant des filières industrielles. En France, elle est depuis 2016 supervisée par les pouvoirs publics (Ademe notamment) et portée par Greenflex, société qui accompagne les entreprises – et dans une moindre mesure les collectivités – dans leur transition écologique.
« Si on veut atteindre nos objectifs climat, l’idée est de se dire qu’il faut changer d’échelle et de paradigme pour résoudre la précarité énergétique, qui est un problème massif », explique Sébastien Delpont, directeur d’Energie Sprong France. Energie Sprong garantit des bâtiments très performants – ramenés à des étiquettes A, voire A+ – avec zéro consommation d’énergie pendant trente ans. « La démarche va donc plus loin que dans le neuf où il n’y a pas de garantie de performance énergétique. »

Temps court

Tous les pans d’une rénovation sont traités : isolation murs, toitures, production d’énergies renouvelables… Concrètement, des scans 3D des bâtiments sont réalisés pour ensuite dimensionner des façades isolantes sur-mesure et ajouter des productions locales d’énergie afin que les logements produisent autant d’énergie qu’ils en consomment. « Les travaux sont réalisés dans un temps court – quelques semaines – et en atelier afin de minimiser l’impact et les nuisances pour les occupants », poursuit Sébastien Delpont. Afin qu’Energie Sprong se déploie largement, Greenflex se pose en facilitateur entre les différentes parties prenantes. « Il faut convaincre les acteurs sur un territoire à grande échelle, une région le plus souvent, de se lancer. Nous fonctionnons d’abord avec des subventions publiques, mais l’ambition est petit à petit de s’en passer. Le fait de massifier la rénovation va faire baisser les coûts. » Lorsque les marchés publics sont lancés, les entreprises – géants du BTP ou PME d’au moins une cinquantaine de personnes la plupart du temps – y répondent en proposant leurs solutions innovantes.

Bailleurs et commandes groupées

Aujourd’hui en France, 1 014 logements ont ainsi été livrés sur quatre opérations et 5 409 sont en cours (répartis sur 130 opérations). Dans les Hauts-de-France, un des territoires qui s’est lancé en premier, via un projet pilote à Hem avec le bailleur social Vilogia (dix logements individuels dont les travaux sont finis et une petite centaine de collectifs à venir), une démarche collective vient de se mettre en route. Gireo, un groupement de sept bailleurs – dont Vilogia – va ainsi réaliser une commande autour de 22 opérations représentant 1 000 logements. Les appels à candidatures auprès d’entreprises auront lieu en septembre. « Dans tous les cas, pour que cela fonctionne, il faut une coopération entre tous les acteurs, un dialogue entre architectes, bailleurs, bureaux d’études, artisans afin de construire une trajectoire collective », conclut Sébastien Delpont.

En chiffres

Aux Pays-Bas, le coût d’une rénovation par logement est tombé de 130 000 euros au début de la démarche à 70 000 euros, et il devrait encore baisser. La même trajectoire devrait se réaliser en France avec la massification.
En France, 35 % des bâtiments se prêtent à ce type de rénovations : logements très mal isolés et dont la conception architecturale – cubes, rangées de petites maisons – permet l’industrialisation du process.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services