L'info du mois

La FNCCR lance une com’ spéciale Covid-19 pour les collectivités locales

Pour accompagner les collectivités dans cette gestion de crise, la FNCCR vient de publier deux newsletters spéciales Covid-19. Informations pratiques, recommandations, mesures légales… elles donnent les clés pour garantir la continuité des services et des activités, notamment celles touchant les réseaux de chaleur biomasse.

PAR ESTELLE BOUTHELOUP - AVRIL 2020
La FNCCR donne les clés pour garantir la continuité des services et des activités, notamment celles touchant les réseaux de chaleur biomasse. ©STB

Même en “mode dégradé”, le service doit continuer. Comment dès lors s’organiser dans ce contexte inédit ? Quelles activités maintenir tout en assurant la protection des agents mobilisés ? Les chaufferies bois sont-elles toujours approvisionnées ? Quelles mesures d’aides aux entreprises ? Quelle souplesse pour les marchés publics…

Pour permettre aux collectivités compétentes et à leurs prestataires de faire face à la crise et d’assurer malgré tout et le plus efficacement possible la continuité des services publics liés aux réseaux de chaleur, la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies) a publié deux lettres d’information spécial Covid-19, l’une le 24 mars et l’autre le 2 avril. Une dizaine de pages regroupant des informations pratiques (gestes barrières, attestations, précisions juridiques…), conseils et recommandations, notamment sur la mise en œuvre du Plan de continuité d’activité (aménagement du temps de travail par les employeurs, mesures de protection des agents, télétravail, conditions du droit de retrait, report des factures d’énergie…) avec suivi des modes opératoires et renvois, via des liens, sur des articles de lois, des guides pratiques et des circulaires.

Activité indispensable des réseaux de chaleur

Au cœur de ces pages, on trouve également de précieuses informations sur les réseaux de chaleur biomasse, dont le maintien de l’activité (production et distribution d’énergie) a été confirmé le 25 mars dernier par une lettre de la ministre Élisabeth Borne. Ainsi, toute la chaîne d’approvisionnement doit fonctionner – entreprises de production de bois énergie, transporteurs – pour assurer l’alimentation des chaufferies bois en plaquettes et broyats pour les industries et le collectif.

Les chaufferies bois et les réseaux de chaleur biomasse sont aussi évoqués dans la lettre d’avril avec les premiers retours de l’enquête lancée par la FNCCR auprès des collectivités sur leur “gestion de la crise” et les “pratiques inspirantes” mises en œuvre. Parmi les premiers éléments, on y apprend par exemple que « près de 40 % des exploitants avaient mis en place un PCA pour leur réseau de chaleur », que consigne a été donnée aux agents de gérer en priorité telle ou telle sous-station, ou encore que des entreprises de services énergétiques ont listé les « interventions d’urgences ou impératives » au niveau des conduites et maintenances techniques. Bref, autant d’informations pratiques et objectives mises à disposition pour accompagner les collectivités dans leur mission et les aider à préparer l’après.