Décryptage

Financer la lutte contre la précarité énergétique

Les certificats d’économie d’énergie (CEE) permettent de financer facilement la mise en œuvre d’un Service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie (Slime). Explications avec Hakim Bejaoui, responsable de projets Slime au CLER.

PAR ARNAUD WYART - OCTOBRE 2021
Chaque année, plus de 12 000 ménages sont ainsi accompagnés à l’échelle nationale. ©Pixabay

Lancé en 2013, le Service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie (Slime) est un programme visant à massifier l’identification des ménages en précarité énergétique et à leur apporter des solutions adaptées. Coordonnés par le CLER (réseau pour la transition énergétique), les Slime sont portés par les collectivités et leur financement repose sur un mécanisme assez simple, le programme étant éligible au dispositif des CEE piloté par le ministère de la Transition écologique. Pour rappel, il existe trois possibilités pour bénéficier de CEE : les opérations standardisées qui sont les actions les plus fréquemment réalisées et qui font l’objet de fiches publiées par arrêté ministériel (isolation des combles, des plafonds, etc.), les opérations spécifiques qui visent à encourager les actions les plus innovantes (ce sont généralement des dossiers d’économie d’énergie de grande envergure, portés par des industriels) et enfin les programmes mis en œuvre, tels que les Slime. Dans ce cadre, le CLER, qui porte et déploie la méthodologie Slime dans les territoires, joue le rôle d’intermédiaire entre les financeurs des CEE, c’est-à-dire les fournisseurs d’énergie, qui sont aussi dits « obligés », et les collectivités. « Nous avons signé une convention avec le ministère et les obligés qui financent le programme Slime. En contrepartie, le CLER leur remet une attestation de versement des fonds, qu’ils peuvent valoriser auprès du Pôle national des CEE afin de remplir leur quota de CEE Précarité énergétique pour la période en cours », explique Hakim Bejaoui.

Jusqu’à 70 % des dépenses financées

En outre, le CLER doit signer des conventions locales avec les collectivités lauréates. Pour bénéficier du programme et des CEE, celles-ci doivent au préalable mettre en place une méthodologie d’intervention spécifique qui prévoit trois étapes : le repérage des ménages en précarité énergétique, la réalisation d’un diagnostic sociotechnique au domicile des ménages et enfin leur orientation vers des solutions adaptées. « Nous vérifions que les trois étapes sont bien réalisées avant de remettre aux collectivités des financements. Ceux-ci prennent la forme d’un forfait par ménage accompagné qui diffère selon les modalités d’intervention. Si la collectivité met en place un dispositif qui a pour objectif une meilleure qualité d’intervention, avec par exemple deux personnes lors de la visite ou avec l’intervention d’un expert, comme un conseiller énergie ou un travailleur social, le forfait est revu à la hausse. La base, elle, est de 200 € et le forfait peut atteindre 600 € au maximum », indique Hakim Bejaoui. En moyenne, les collectivités dépensent 110 000 € par an pour déployer un Slime sur leur territoire, ce qui représente environ 650 euros par ménage. Les CEE, eux, permettent de financer les dispositifs jusqu’à 70 %. « Le reste peut être pris en charge par les collectivités elles-mêmes, avec parfois un abondement par les conseils départementaux, ou par d’autres acteurs tels que des bailleurs sociaux, des entreprises privées, ou encore des fournisseurs d’énergie en fonction des partenariats noués par la collectivité », précise Hakim Bejaoui.

Les Slime en chiffres

En 2020, une quarantaine de collectivités pilotaient un Slime, parmi lesquelles 10 conseils départementaux, 5 communautés d’agglomération, 5 métropoles, 3 villes et 5 communautés de communes. Chaque année, plus de 12 000 ménages sont ainsi accompagnés à l’échelle nationale. Actuellement en cours de renouvellement, le programme Slime doit prendre fin le 31 décembre 2021. Dès février 2022, un nouvel appel à candidatures devrait être lancé par le CLER. Il permettra aux collectivités de s’engager sur plusieurs années. Pour en savoir plus sur les programmes Slime, rendez-vous sur www.lesslime.fr

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services