L'info du mois

BioBéarn, le biométhane à grande échelle

TotalEnergies a inauguré en janvier 2023 ce qui pourrait devenir la plus grosse unité de méthanisation de France. Elle produira un volume de gaz équivalant à la consommation d’une ville moyenne.

PAR CAROLE RAP - FéVRIER 2023
L’installation a été dimensionnée pour valoriser à terme 220 000 tonnes de déchets organiques. ©TotalEnergies

Situé à Mourenx, dans les Pyrénées-Atlantiques, BioBéarn produira 69 GWh de biométhane en 2023. Lorsqu’elle atteindra sa capacité maximale, vers 2025, l’installation produira 160 GWh par an, l’équivalent de la consommation annuelle moyenne de 32 000 habitants*. L’installation a été dimensionnée pour valoriser à terme 220 000 tonnes de déchets organiques.

Il s’agit aujourd’hui majoritairement de déchets de maïs (cosses, feuilles, tiges). Achetés aux agriculteurs, ils constituent pour ces derniers un complément de revenu. TotalEnergies étudie aussi d’autres types d’intrants, avec l’objectif d’utiliser des déchets agricoles ou agroalimentaires sourcés dans un rayon de 30 kilomètres maximum autour de BioBéarn. Pour l’ensemble de ses méthaniseurs en France, TotalEnergies assure ne pas utiliser de cultures intermédiaires, mais seulement des déchets agricoles et agroalimentaires.

Projet de territoire

À pleine capacité, BioBéarn générera 200 000 tonnes de digestat, substance contenant des matières organiques et des éléments minéraux qui participent à la fertilisation des sols. Il sera « valorisé en épandage agricole sur des parcelles cultivées dans un rayon de 50 km autour de l’unité. Cette utilisation permettra une réduction de près de 5 000 tonnes d’engrais chimique », assure TotalEnergies. Le digestat serait pour l’instant offert aux agriculteurs.

Le projet BioBéarn a été engagé en 2016 par l’entreprise Fonroche Biogaz, rachetée début 2021 par TotalEnergies. Selon le groupe pétrolier, il a fait l’objet d’une concertation avec « l’ensemble des parties prenantes locales – dont plus de 200 agriculteurs et industriels agro-alimentaires, les riverains et les représentants locaux et élus ». Le biométhane produit par BioBéarn est injecté sur le réseau de transport de gaz de Teréga, deuxième gestionnaire du réseau de transport de gaz en France, positionné sur le Sud-Ouest. L’objectif de production de 160 GWh permettra d’éviter l’émission de 32 000 tonnes de CO2 par an, en se substituant à un volume équivalent de gaz fossile.

Avec l’acquisition de Fonroche Biogaz et la mise en service de BioBéarn, TotalEnergies exploite actuellement 18 installations de biogaz, dont 7 méthaniseurs avec injection du biométhane sur le réseau et 11 unités de cogénération (production d’électricité et de chaleur). L’énergéticien annonce une capacité de production de 700 GWh dans le biogaz et un objectif de 20 TWh à l’horizon 2030.

* Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), un ménage français consomme en moyenne entre 11 et 12 MWh de gaz par an.

Le biométhane en 2022

Au 30 septembre 2022, 480 installations ont injecté du biométhane dans les réseaux de gaz naturel, selon le ministère de la Transition écologique. Leur capacité s’élève à 8,5 TWh/an, en progression de 30 % par rapport à fin 2021, soit l’équivalent de près de 2 % de la consommation française de gaz.

Le parc est constitué à 56 % de petites installations d’une puissance inférieure à 15 GWh/an, qui ne représentent que 32 % de la capacité totale installée. Seules 41 installations (soit 8,5 %) ont une capacité de plus de 30 GWh par an. Les unités de méthanisation représentent 91 % de la capacité totale du parc, le reste revenant à parts quasi égales des décharges et des stations d’épuration. À fin septembre 2022, la capacité des 886 projets en file d’attente est de 16 TWh/an, en diminution de 14 % par rapport à fin 2021.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services