Stratégie

La coopérative Agrial approvisionnée en électricité solaire

Agrial, coopérative agricole et agroalimentaire a signé en octobre 2023 avec TSE, producteur et développeur d’énergie solaire, un contrat d’approvisionnement d’électricité. Explications.

PAR AUDE FABRE - DéCEMBRE 2023
Deux centrales solaires au sol (sur le même modèle que celle de Boissières dans le Gard, ici en photo) seront construites en Haute-Marne et dans la Manche. ©TSE

Basée à Caen, en Normandie, la coopérative agricole et agroalimentaire Agrial vise, dans le cadre de son plan climat 2035, à réduire de 50 % ses émissions énergétiques de gaz à effet de serre et de 35 % son empreinte carbone globale (en 2035 par rapport à 2019). « En complément de plusieurs démarches de sobriété – comme réduire de 20 % nos consommations d’énergie – et de projets d’investissement dans les énergies renouvelables, l’approvisionnement en énergie verte, a fortiori française, est l’un des piliers de la démarche climatique d’Agrial », précise la coopérative. Elle a donc signé en octobre un contrat d’approvisionnement d’électricité, un corporate power purchase agreement (CPPA) avec TSE, producteur et développeur d’énergie solaire en France. Ce contrat, d’une puissance totale d’environ 31 MW d’énergie solaire sur une durée de vingt ans, permet à la coopérative de réduire son empreinte carbone, mais aussi de sécuriser son approvisionnement en électricité.

Deux centrales

Le contrat repose sur l’achat d’électricité produite par deux centrales solaires de TSE. Ces deux centrales prendront place sur du foncier dégradé non agricole en Haute-Marne (pour une puissance de près de 25 MW et une mise en service prévue fin 2024) et dans la Manche (puissance de 6 MW avec une mise en service prévue en 2027). Le contrat permettra une production annuelle d’environ 36 GWh, soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 15 000 habitants. Cet approvisionnement en électricité verte représentera entre 10 et 15 % de la consommation française d’électricité de la coopérative.

Troisième contrat pour TSE

« Nous sommes très heureux d’annoncer la signature de ce nouveau CPPA, précise Mathieu Debonnet, président de TSE. Avec ce troisième CPPA signé en quelques mois, TSE démontre son positionnement d’acteur incontournable de l’énergie solaire. Nous sommes fiers de répondre aux enjeux des grandes entreprises françaises. » En effet, TSA a signé en juillet 2023 un CPPA de 95 MW, sur quinze ans, avec le groupement Les Mousquetaires, acteur majeur de la grande distribution en France. Il avait signé en juin 2023 son premier CPPA, d’environ 21,3 MW d’énergie solaire sur une durée de vingt ans, avec Bio Mérieux, acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro.

Corporate power purchase agreement, kézako ?

Un CPPA est un contrat d’achat direct d’électricité entre deux parties : un producteur d’électricité (verte) et un acheteur de cette électricité, tel qu’un consommateur ou un négociant en électricité. Le contrat contient tous les termes et conditions de l’accord, tels que la quantité d’électricité à fournir, le prix négocié, la répartition des risques, la comptabilité requise et les pénalités en cas de non-respect.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services