L'info du mois

La méthanisation en Île-de-France boostée

Signature d’une charte pour développer la filière en Seine-et-Marne, travaux de renforcement du réseau en Île-de-France, lancement d’un site web dédié… La région met les gaz pour favoriser l’émergence de nouveaux projets agricoles.

PAR AUDE FABRE - JUILLET 2020
Les signataires de la charte souhaitent développer la filière méthanisation en Seine-et-Marne, notamment pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et augmenter la production locale d’énergie renouvelable pour les usages résidentiels et une mobilité décarbonée au biogaz naturel véhicule ©Région Île-de-France

Le 22 juin 2020, la charte CapMétha77 a été signée* pour soutenir le développement de la filière méthanisation en Seine-et-Marne, « respectueuse de l’environnement et du cadre de vie des habitants ». L’objectif : couvrir 75.% des besoins résidentiels en gaz d’ici 2030 avec un gaz 100 % renouvelable produit localement, soit une production de 2 500 GWh/an. «.Ces objectifs portés par la charte s’inscrivent dans ceux fixés par la Programmation pluriannuelle de l’énergie 2019-2028 et la Stratégie nationale bas carbone », rappellent les signataires. La charte, accompagnée de son plan d’action, est signée pour cinq ans, soit jusqu’en 2025, et pourra être renouvelée pour la même durée.

Une soixantaine de projets

Parmi les actions du plan, on trouve : réaliser un guide pour l’insertion paysagère des unités de méthanisation, promouvoir le développement des stations de gaz naturel pour véhicules (GNV) et des flottes alimentées au GNV, proposer des modules de formation pour toute la filière… La Seine-et-Marne est un des départements français les plus dynamiques en matière de méthanisation à l’injection et le premier pour l’Île-de-France, avec 12 unités de méthanisation à la ferme en service (sur les 17 que compte la région) et une soixantaine de projets à différents stades d’avancement. « Une nouvelle technologie de “compresseur intelligent”, dite du “rebours”, déployée par GRDF et GRT Gaz, sera mise en service à Mareuil-lès-Meaux en 2020 afin de lever certaines contraintes du réseau et ainsi favoriser encore le déploiement des futurs projets », ajoutent les signataires.

Renforcer les réseaux

Par ailleurs, pour développer l’injection de gaz renouvelable, les réseaux qui maillent déjà le territoire doivent être renforcés afin de relier les zones de production et de consommation, et d’accroître la capacité d’accueil des projets. Des travaux de renforcement des réseaux de gaz sont donc proposés par GRDF et GRTgaz afin de répondre à la dynamique de projets sur toute l’Île-de-France. « L’enjeu, pour les exploitants agricoles, c’est de faire connaître leur projet suffisamment tôt pour que leurs besoins soient correctement pris en compte lors de l’élaboration de ces travaux de renforcement », indique la chambre régionale d’agriculture.

*Les signataires sont la préfecture et le département de Seine-et-Marne, la chambre d’agriculture de la région Île-de-France, la Région Île-de-France, l’Ademe, l’Union des maires et des établissements publics de coopération intercommunale 77, le Syndicat départemental des énergies 77, GRDF et GRT Gaz.

Un nouveau site web dédié

Le site internet www.prometha.fr à destination des collectivités d’Île-de-France, porteurs de projets et grand public, a vu le jour fin juin. Il donne accès à des informations de référence sur la filière afin d’assurer son développement durable dans la région : guides techniques, modalités de financement, formations, outils de communication, résultats de travaux et actualités du secteur.