Entretien

« La production énergétique au service de la production agricole »

Christian Davico, cofondateur d’Ombrea, nous livre sa vision de l’agrivoltaïsme et les derniers résultats prometteurs en horticulture.

PAR AUDE FABRE - SEPTEMBRE 2020
Christian Davico, cofondateur d’Ombrea ©Ombrea

Pouvez-vous nous raconter la genèse d’Ombrea ?

Agriculteur depuis 1991 près d’Aix-en-Provence, j’ai connu de gros problèmes climatiques sur ma production horticole (feuillage coupé), notamment avec la sécheresse et la chaleur de 2016. Avec ma fille Julie Davico-Pahin avec laquelle je suis associé, nous avons cherché une solution d’ombrière intelligente. Nous avions plusieurs objectifs : protéger les cultures, augmenter les rendements et recréer un climat contrôlé pour les plantes. Fin 2016, nous avons créé le système Ombrea. Une dizaine de capteurs récoltent les données météorologiques de la parcelle équipée : température, hygrométrie, flux de lumière… Ces informations sont analysées et, selon les besoins de la culture, le système Ombrea est piloté pour s’adapter à ses exigences afin d’assurer une croissance optimale de la plante. La récolte est ainsi sécurisée et le rendement augmenté.
Contrairement à d’autres acteurs sur ce marché, la production photovoltaïque ne vient qu’en appui de ce système en permettant de rentabiliser l’investissement. Par ailleurs, l’outil est facilement démontable et recyclable.

Les derniers résultats sont-ils prometteurs ?

Oui. Nos docteurs en biologie ont suivi une parcelle de pivoines équipée de panneaux photovoltaïques à Hyères (Var), avec l’Institut de recherche en horticulture (Astredhor Méditerranée). Le but était d’observer si le système Ombrea permettait aux pivoines de moins subir les contraintes climatiques importantes ces dernières années. Le résultat est sans appel. On note une augmentation de la qualité florale avec 99 % de fleurs de qualité supérieure, au lieu de 82 % sur notre témoin et de 50 à 70 % chez les producteurs cette année. Nous notons également davantage de tiges et une hauteur de celles-ci plus uniforme. Une économie d’eau de 30 à 40 % est également relevée. Les ombrières ont permis d’économiser 23 litres d’eau par fleur produite en 2020. Tous ces paramètres permettent un gain de rendement de 17 %, une grande première pour les pivoines !

Quels sont vos projets ?

Nous connaissons un fort développement actuellement en France. Nous sommes en discussion avec beaucoup d’agriculteurs concernant des productions à haute valeur ajoutée, telles que la viticulture, l’horticulture, le maraîchage et l’arboriculture. Selon les situations, l’agriculteur peut investir directement dans le système Ombrea et la production photovoltaïque remboursera le prêt engagé. Ou le producteur fait appel à un tiers investisseur qui se rémunérera avec la production photovoltaïque. Le pilotage des ombrières est assuré par Ombrea. La priorité restera toujours la production agronomique pour Ombrea. La production d’énergie restera en appui. La preuve : nous sommes une équipe composée essentiellement d’agronomes, de docteurs en biologie et d’ingénieurs informatiques.