Retour d'expérience

Le bois de voirie sécurise la chaudière municipale

La mairie d’Aube, dans l’Orne, s’est assurée d’un stock de bois sur pied par une convention auprès du conseil départemental gestionnaire des voiries.

PAR ALEXIS DUFUMIER - NOVEMBRE 2021
La commune s’approvisionne en plaquettes locales. ©Alexis Dufumier

Disposer d’un stock de bois sur pied pour se prémunir d’une éventuelle hausse des cours des plaquettes de bois de chauffe, c’est avec cette idée en tête que la mairie d’Aube, dans l’Orne, a couplé son projet de chaudière à plaquettes de bois de 100 kW à une convention auprès du conseil départemental. Ce document prévoit notamment de céder la production de bois de 1,7 km de voirie départementale (RD 926) sur la commune ainsi que celle d’un bosquet “délaissé de voirie”. Ce gisement de plus de 300 tonnes pourrait fournir entre sept et dix ans de production de bois pour l’usage de la chaudière. La mairie s’assure ainsi une autonomie de 50 à 75 % sachant qu’il faut quinze ans pour renouveler cette ressource en bois dans le cadre d’une gestion durable. La convention, établie à partir d’une feuille blanche, encadre d’ailleurs le mode de valorisation qui doit obligatoirement se faire par recépage (coupe à ras suivie d’une repousse naturelle par les souches). Pour respecter les périodes de nidification, la mairie s’engage à effectuer les coupes entre décembre et mars et uniquement sur des haies arrivées à maturité. Le département poursuit pour sa part la surveillance et la gestion du développement des haies. C’est le département par ailleurs qui est chargé d’assurer la sécurité du chantier lors des coupes.

Assurance bois

Ce système fonctionne comme une assurance pour amortir une éventuelle hausse des prix des plaquettes de bois forestières. L’exploitation de ce bois n’est enclenchée qu’au-delà d’un certain seuil. Si bien que depuis la mise en service de la chaufferie en 2014, il n’a jamais été utile de le mobiliser. La mairie continue de s’approvisionner par des achats de plaquettes à la société civile d’intérêt collectif (Scic) Bois bocage énergie qui garantit des plaquettes issues d’une gestion locale et durable. Le bloc chaudière installé dans un ancien container a également été conçu localement dans l’Orne. Ce système a permis d’installer le dispositif sans construire de bâtiment dédié et de le raccorder très simplement par  branchement sur le réseau de chaleur.

Une source d’énergie fiable

La chaudière alimente la maison des associations et la salle des fêtes. Après plusieurs “pannes du lundi matin”, il a été décidé de ne plus l’utiliser pour alimenter l’école maternelle. « Nous avons essuyé les plâtres car le projet était assez nouveau à l’époque, reconnaît Jean-Marie Vercruysse, le maire retraité à l’origine du projet qui a cédé les rênes aux dernières élections de 2020. Cela ne veut pas dire qu’il faut rejeter les chaudières au bois – bien au contraire. En sept ans, le matériel a évolué ; des capteurs sont capables d’expliquer les dysfonctionnements, de créer des alertes et de permettre des dépannages faciles et rapides. Dans un département très boisé comme l’Orne avec énormément de ressource locale en bois, je constate que tout reste encore à faire pour développer l’énergie bois. Le contexte montre bien que c’est une énergie d’avenir. Depuis 2014, le prix du bois n’a pas bougé tandis que ceux du gaz et du fuel ont connu de nombreux épisodes de volatilité. Malheureusement, la solution de simplicité reste encore de se brancher sur le réseau de gaz… Pourtant, plus il y aura un réseau important de chaleur au bois, plus il sera possible de fixer sur place des compétences et d’accroître les taux de service ».

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services