L'info du mois

Les coops boostent l’agrivoltaïsme

Le 4 mars, Total Quadran et le groupe InVivo (union de coopératives agricoles) ont signé un accord pour accélérer le développement de solutions agrivoltaïques.

PAR AUDE FABRE - AVRIL 2020
Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo (à gauche) et Thierry Muller, directeur général de Total Quadran ont signé un partenariat le 4 mars

Concilier production agricole et électrique sur une même surface, c’est le principe de l’agrivoltaïsme. Ce procédé permet notamment de « valoriser des terres peu productives, très caillouteuses, sur des plateaux venteux, ou encore sur des terres trop exposées au soleil », estiment le groupe InVivo et Total Quadran, filiale de Total dédiée à la production d’électricité renouvelable en France. Ces deux acteurs ont signé le 4 mars un partenariat qui vise à accélérer ce type de solution. Ils ont déjà identifié 200 hectares de terrains agricoles pouvant potentiellement bénéficier d’installations solaires. Il s’agit notamment le plus souvent « de projets initiés par des agriculteurs impactés par des catastrophes et/ou constatant une baisse de rendement, précise Estelle Thibaut, directrice générale d’Agrosolutions, filiale d’InVivo. Nous leur proposons alors un projet avec des solutions disruptives et efficientes acceptées par les chambres d’agriculture et qui, sur le long terme, leur apporteront des bénéfices en termes de rendement agricole et de production d’énergies renouvelables. » Concrètement, Total Quadran fournira donc « les solutions d’énergie photovoltaïque adaptées aux besoins de chaque exploitation : des ombrières, des pare-vent, des panneaux sur trackers ou encore des installations d’autoconsommation conventionnelles ».
Des études ont été lancées pour « déterminer les cultures les plus adaptées ; celles qui impactent le moins l’environnement, qui conviennent aux conditions pédoclimatiques locales, qui génèrent des revenus pour les agriculteurs en répondant aux demandes des consommateurs locaux », rapporte Estelle Thibaut.

De 1000 à plus de 1500 hectares d’ici à 2025

D’ici 2025, 500 MW de photovoltaïque pourraient être installés sur « 1 000 à plus de 1 500 hectares selon le type de culture et la solution technologique envisagée, soit entre cinq et huit fois la surface aujourd’hui identifiée », compte Xavier Messing, à la tête du développement solaire au sein de Total Quadran. Ces installations permettraient de « produire l’équivalent de la consommation électrique de plus de 500 000 personnes ».
« Avec la troisième voie de l’agriculture portée par notre groupe, nous accompagnons la transition écologique et technologique du monde agricole, pour que la production agricole devienne un levier pour lutter contre le changement climatique, affirme Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo. Ce partenariat en est une parfaite illustration. En structurant notre politique RSE [responsabilité sociétale des entreprises, ndlr] et en investissant dans les nouvelles technologies et les innovations, nous apportons des solutions qui permettent aux agriculteurs de produire plus et mieux. »

Création d’une cellule de R&D

Pour ce faire, les partenaires s’engagent à mettre en place une cellule recherche et développement sur l’évolution de l’agrivoltaïsme. Ils souhaitent également mieux identifier les enjeux des acteurs du monde agricole « pour leur proposer des solutions réalistes et réalisables » avec « des modèles économiques concrets pour les projets ».
« Total Quadran est fier de s’associer à InVivo dans ce partenariat inédit, qui contribuera au développement des énergies renouvelables en France »,
a déclaré Thierry Muller, directeur général de Total Quadran. « Nous sommes convaincus que la coopération entre les énergéticiens et les acteurs du monde agricole peut favoriser la croissance des énergies renouvelables de façon bénéfique à l’ensemble des parties prenantes. »