Stratégie

Nouveau partenariat au service de projets agrivoltaïques

En Bourgogne-Franche-Comté, TSE et l’Alliance BFC s’unissent pour développer des projets de 3 à 10 MW.

PAR AUDE FABRE - JUILLET 2022
Image 3D du premier démonstrateur agrivoltaïque TSE situé en Haute-Saône sur grandes cultures. ©TSE

TSE, producteur d’énergie solaire, et Alliance BFC (Bourgogne-Franche-Comté), union des coopératives agricoles Bourgogne du Sud, Dijon céréales et Terre comtoise ont signé fin avril 2022 un partenariat pour développer des projets agrivoltaïques de 3 à 10 MW. Il s’agit d’un système d’ombrière agrivoltaïque équipé de panneaux solaires rotatifs (lire encadré) installés sur des câbles à 5 mètres au-dessus de la parcelle pour lutter contre les aléas climatiques. « Un dossier de réalisation est déjà engagé entre TSE, l’Alliance BFC et une exploitation agricole du Doubs », précise Laurent Druot, chargé de développement Énergies renouvelables au sein de l’Alliance BFC. Plusieurs adhérents sur le territoire BFC se sont également montrés intéressés par cet équipement. Ce dernier est compatible avec la plupart des machines agricoles et pratiques culturales grâce à la « très faible emprise au sol de l’ombrière », selon l’Alliance, permise par les 27 mètres qui séparent deux poteaux. « L’investissement est réalisé par le consortium TSE-Alliance BFC, depuis les études environnementales jusqu’à la construction de la centrale agrivoltaïque, souligne Christophe Richardot, directeur général de l’Alliance BFC. L’agriculteur perçoit ensuite un loyer annuel, contractualisé sur 40 ans et indexé sur l’inflation, pour l’occupation de sa parcelle. C’est un complément de revenu à l’activité agricole développée sur la parcelle », ajoute-t-il.

Essais en cours

L’objectif du partenariat est également de participer ensemble aux essais menés sur les deux sites pilotes de TSE. « Le démonstrateur d’Amance, en Haute-Saône, est lancé sur cultures conventionnelles, précise Laurent Druot. Un autre est programmé pour le printemps 2023 à Verdonnet, en Côte-d’Or, sur des cultures bio. L’objectif est d’avoir un comparatif entre ces deux systèmes culturaux pendant une durée de dix ans. » Pour être réalistes, les essais mesurent également l’écart (de rendement, d’économie d’eau, de qualité de la production, des valeurs météos…) entre les cultures sous ombrières et hors de la zone d’implantation des panneaux. « Les projets, qu’il s’agisse des démonstrateurs ou de l’exploitation du Doubs, sont pour le moment orientés autour des grandes cultures, souligne Laurent Druot. Sur le site d’Amance, les semis de soja ont d’ailleurs été réalisés début juin. Néanmoins, nous suivons aussi des démonstrateurs mis en place par TSE autour de l’élevage dans d’autres régions de France. »

Dix sites pilotes de 6 hectares chacun

TSE développe des démonstrateurs agrivoltaïques sur dix sites pilotes de 6 ha chacun, répartis sur toute la France (dont ceux d’Haute-Saône et de Côte-d’Or). Cette solution d’ombrière, baptisée « canopée agricole » par TSE, est compatible avec la production de grandes cultures mais aussi l’élevage. « La solution est équipée de trackers qui permettent l’inclinaison des panneaux suivant l’axe du soleil d’est en ouest, générant un ombrage partiel et tournant sur la parcelle tout au long de la journée », explique TSE. Avec 400 capteurs solaires et agronomiques répartis sur l’ombrière, l’inclinaison des panneaux est pilotée automatiquement et s’adapte aux conditions climatiques (vent, grêle, gel, pluie…). 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services