Retour d'expérience

Une unité de méthanisation 100 % végétale

En Seine-et-Marne, quatre agriculteurs se sont associés pour créer Brie BioÉnergie, un méthaniseur qui produit du biométhane à partir de cultures intermédiaires à vocation énergétique d’été et d’hiver et de pulpe de betteraves.

PAR AUDE FABRE - NOVEMBRE 2023
« Avec la méthanisation, nous transformons la contrainte de couvrir le sol en opportunité puisque les couverts alimentent le méthaniseur pour produire du biométhane et du digestat », explique Pascal de Gélis. ©Aude Fabre

À Chauconin-Neufmontiers, en Seine-et-Marne, le méthaniseur de Brie BioÉnergie est le résultat d’un projet mené par quatre agriculteurs installés sur trois exploitations. « Nous avons décidé de nous associer pour construire et exploiter cette unité de méthanisation afin de diversifier et pérenniser nos activités tout en répondant aux enjeux de notre société tels que valoriser les couverts végétaux, produire un engrais organique local, et produire une énergie renouvelable et locale tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre », explique Pascal de Gélis, porteur du projet.

De la place dans les réseaux

L’unité injecte 200 Nm3/h sur le réseau GRDF depuis octobre 2021. « Nous avions le projet en tête depuis 2016 mais il manquait de place dans le réseau pour injecter, explique Pascal de Gélis. La construction du poste de rebours à Mareuil-lès-Meaux en 2020 qui permet d’inverser les flux de gaz du réseau GRDF de distribution vers celui de transport de GRTgaz, lorsque la consommation des foyers diminue l’été alors que la production reste quasi stable, nous a permis de concrétiser le projet. »

L’ensemble des trois exploitations couvre 1 000 hectares de blé, orge, maïs, sorgho, colza, féverole et betteraves, ainsi que des cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive) entre ces productions principales. « Les 18 000 à 20 000 tonnes d’intrants nécessaires se divisent globalement en trois parties égales : des Cive d’été, des Cive d’hiver et de la pulpe de betteraves issue de la sucrerie locale. S’ajoutent un peu d’issus de silo [fin de tri de silos de céréales de coopératives locales], de drêches [pulpe de bière lors du brassage] d’orge et de blé issues de brasseries et de tonte de gazon de la commune. »

Cive d’été et d’hiver

Les Cive d’été, qui poussent de juillet à octobre, sont à base de maïs, tandis que celles d’hiver (d’octobre à avril) sont essentiellement de l’orge. « La réglementation nous oblige à couvrir le sol l’hiver pour éviter les phénomènes d’érosion et de lessivage de l’azote, rappelle Pascal de Gélis. Avec la méthanisation, nous transformons cette contrainte en opportunité puisque les couverts nous permettent d’alimenter le méthaniseur pour produire du biométhane et du digestat. » Le digestat, conduit de la lagune (fosse de stockage) aux champs par un réseau de 4 km de tuyaux enterrés, a permis de réduire d’environ 15 % les engrais minéraux sur les trois exploitations.

« Nous avons obtenu depuis quelques mois le classement en ICPE [installation classée pour la protection de l’environnement] et l’agrément sanitaire pour traiter des huiles usagées et 5 000 tonnes de biodéchets, mais la filière de collecte et de tri n’est pas encore bien mise en place localement », précise Pascal de Gélis. L’unité Brie BioÉnergie a bénéficié de 800 000 € d’aides (500 000 € de la Région Île-de-France et 300 000 € de l’Ademe) sur les 6 millions d’euros de l’investissement. « Nous estimons à une dizaine d’années le retour sur investissement de notre projet », compte l’agriculteur.

En savoir plus

La conduite agronomique des cultures intermédiaires à vocation énergétique a été passée au peigne fin par l’institut technique Arvalis pour augmenter le rendement. Retrouvez l’article d’octobre 2023 : « Cive : comment booster la production de biomasse ».

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services