Financer sa transition

Bilan de France Relance Écologie pour les TPE/PME

Dans le cadre du plan de relance national, l’Ademe a porté un dispositif simplifié de financement pour les petites entreprises souhaitant engager leur transition écologique. Celui-ci est désormais clos, mais les patrons de TPE et de PME peuvent bénéficier de nouveaux outils. Explications.

PAR ARNAUD WYART - JANVIER 2024
Les subventions pouvaient atteindre entre 5 000 et 200 000 € par entreprise, mais la plupart ont finalement été inférieures à 50 000 €. ©Freepik

Mis en place fin 2021 et porté par l’Ademe, le dispositif France Relance Écologie visait à faciliter le passage à l’action des TPE et des PME en matière de transition dans la période post-Covid. « Nous avons imaginé un bouquet de travaux très facilement et rapidement actionnable, souvent sous la forme de forfaits. Celui-ci portait sur une soixantaine d’aides à l’investissement, ainsi que sur une quarantaine d’études et de diagnostics pour accompagner les entreprises », indique Anne-Cecile Sigwalt, directrice des entreprises et de la transition industrielle à l’Ademe. De leur côté, les subventions pouvaient atteindre entre 5 000 et 200 000 € par entreprise, mais la plupart étaient finalement inférieures à 50 000 €.

Elles ont permis de financer – entre 50 et 80 % en fonction des actions – de petits projets portant sur des sujets très précis : installation de composteurs en bac ou de pavillons de compostage pour biodéchets, travaux de rénovation, acquisition de véhicules électriques, changement de chaudière au profit d’une énergie renouvelable ou biosourcée, etc. « Nous avons en outre travaillé par paniers d’actions. Les entreprises pouvaient choisir une ou plusieurs aides et ne déposer qu’un seul dossier pour l’ensemble de leurs besoins, par exemple une étude sur les émissions de gaz à effet de serre et deux investissements », explique Anne-Cecile Sigwalt. Au total, près de 2 000 entreprises ont bénéficié d’un accompagnement dans le cadre du dispositif, pour une enveloppe de 25 millions d’euros.  

Nouveaux dispositifs pour les petites entreprises

Depuis la fin de France Relance Écologie, l’Ademe a embrayé avec d’autres outils dédiés aux TPE et aux PME. Une partie des actions financées par le dispositif Tremplin pour la transition écologique des PME (chaleur renouvelable, mobilité durable, etc.) a notamment été conservée, avec des subventions comprises entre 5 000 à 200 000 €. Les restaurateurs et les hébergeurs ont également la possibilité de se tourner vers le Fonds Tourisme durable, notamment pour réduire leurs consommations énergétiques. En outre, l’Ademe a mis en place les subventions France Nation Verte, en partenariat avec Bpifrance. « Les subventions varient de 30 000 à 80 000 €, pour des projets moyens : rénovation de bâtiment, efficacité  énergétique, etc. », précise Anne-Cecile Sigwalt. Ouvert à tout type d’entreprise, ce dispositif permet de financer entre 50 et 70 % des projets.

Par ailleurs, l’Ademe a lancé, avec une start-up d’État, la plateforme Mission Transition Ecologique (lire notre Info du mois). Celle-ci répertorie l’ensemble des aides proposées par Bpifrance, l’Ademe, le réseau des chambres de commerce et d’industrie, ainsi que le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat. « La plateforme intègre un diagnostic en entrée, ce qui permet aux TPE et aux PME de consulter tout de suite les dispositifs auxquels elles sont éligibles », assure Anne-Cecile Sigwalt. « En 2023, la plateforme sera ouverte à d’autres opérateurs, voire aux collectivités territoriales, avec également un affinement du diagnostic. »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services