L'info du mois

Économies d’énergie : Lyon accompagne les PME

Lyon Éco Énergie, un dispositif d’accompagnement aux économies d’énergie pour les petites et moyennes entreprises de la métropole lyonnaise, devient Lyon Éco Énergie +, avec un financement de travaux pouvant aller jusqu’à 25 % des éco-investissements.

PAR CHRISTEL LECA - MARS 2022
L’effet levier de ce type de dispositif est réel si le diagnostic énergétique est financé, mais surtout si les travaux nécessaires sont soutenus. ©DR

Depuis 2014, le dispositif Lyon Éco Énergie a accompagné chaque année près d’une cinquantaine de très petites, petites et moyennes entreprises (TPE, de zéro à 9 salariés, PME de 10 à 49 salariés) vers la réduction de leurs consommations énergétiques. Ce dispositif est porté par l’Ademe, la Métropole de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avec le soutien de la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) Lyon-Rhône et de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne.

Du diagnostic à l’investissement

Il fallait aller plus loin pour Émeline Baume, première vice-présidente de la Métropole de Lyon, déléguée à l’Économie, à l’Emploi, au Commerce, au Numérique et à la Commande publique. « L’effet levier de ce type de dispositif est réel si le diagnostic énergétique est financé, certes, mais surtout si les travaux nécessaires sont soutenus. Nous avons également observé, lors du lancement de notre outil de mesure d’impact en octobre dernier [voir encadré], que les petites entreprises, en particulier industrielles, ne connaissent pas leur consommation d’énergie et n’ont pas mis en place de plan d’efficacité. Elles réalisent par exemple un bilan carbone sur leur logistique, mais n’analysent pas la consommation de leur process. Alors que les tarifs de l’énergie sont à la hausse, et sûrement durablement, et que la Métropole s’est fixé pour objectif de conserver et même développer son tissu productif, nous apportons un budget supplémentaire de 500 000 euros sur les deux années à venir pour aider, à hauteur de 25 % pour les TPE et 20 % pour les PME, les travaux d’isolation, de chauffage, d’éclairage, etc. »

Des secteurs prioritaires

Outre l’accompagnement des entreprises vers un diagnostic, que la Métropole finance via le subventionnement de postes au sein de la CCI et de la CMA, l’aide peut aller de 400 à 7 500 euros selon la taille de l’entreprise et les travaux nécessaires, dans l’objectif de baisser d’un tiers les consommations d’énergie au niveau du process de fabrication comme de l’usage courant. « Nous allons cibler la filière agro-alimentaire, dont les commerces de proximité, en cohérence avec le projet alimentaire du territoire, mais aussi les sous-traitants des filières chimiques et pharmaceutiques, la mécanique et la métallurgie, autant de secteurs qui peuvent manquer de moyens et de temps pour avancer sur ces sujets, pourtant fondamentaux pour leur survie. C’est tout l’enjeu des politiques publiques : les inciter à passer le pas. »

Un outil de mesure d’impact gratuit

La Métropole a lancé un outil gratuit pour toutes les entreprises du territoire qui permet de mesurer leur impact. Les entreprises répondent à un questionnaire portant sur quatre volets : “viabilité environnementale” (dont la consommation d’énergie), “inclusion et justice sociale”, “soutenabilité économique”, “santé et bien-être au travail” et sur deux leviers : “gouvernance et coopérations”, et “activité à impact positif”. À l’issue du questionnaire, l’entreprise obtient un score global sur 100, ainsi qu’un score pour chaque impact et levier. Des axes d’amélioration et des solutions sont ensuite recommandés en fonction des réponses aux questions. La plateforme permet un suivi des progrès dans le temps. Il est nécessaire de s’enregistrer pour lancer son diagnostic.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies sont définis par le biais de notre site par nos partenaires publicitaires.

Nous utilisons Google Tag Manager pour surveiller notre trafic et nous aider à tester les nouvelles fonctionnalités.
  • gtag

Refuser tous les services
Accepter tous les services